Attentat à Nice

Extraits de la déclaration du Président de la République,

15 juillet 2016

La France a été frappée le jour de sa fête nationale, le 14 juillet, symbole de la liberté, parce que les droits de l’Homme sont niés par les fanatiques, et que la France est forcément leur cible. (…)

La France, elle est éplorée, elle est affligée mais elle est forte, et elle sera toujours plus forte - je vous l’assure - que les fanatiques qui veulent aujourd’hui la frapper.

PNG - 587.1 ko

Dernière modification : 28/09/2016

Haut de page