Cimetières

L’entretien et la gestion des cimetières relèvent de la Commune mais le Consulat général s’est attaché depuis plusieurs années à la conservation des cimetières européens de sa circonscription. A ce titre, il finance l’entretien des parties communes des cimetières. Les cimetières français qui, depuis plusieurs décennies, n’étaient pas utilisés et dont les tombes subissaient d’importantes dégradations sans entretien régulier par les familles, ont été progressivement transférés et regroupés dans 7 caveaux construits pour cela dans les cimetières de Rabat et de Kénitra. Ces transferts ont été faits avec les autorisations administratives, après information par voie de presse, dans la dignité requise et chaque fois en présence des autorités consulaires. Outre les cimetières de Rabat et Kénitra, demeurent les cimetières de Salé (200 tombes) et de Souk el Arbaa (212 tombes).

Chacune des sépultures (10 815 en 2001) a fait l’objet d’un recensement, et peut être ainsi localisée à l’aide des registres ci-dessous.

Enfin, des cérémonies du souvenir ont lieu chaque année le 11 novembre sous l’égide de l’Ambassadeur de France et du Consul général aux cimetières de Rabat et de Kénitra.

Il convient de noter que l’entretien des sépultures privées ne relève pas de la compétence du Consulat général.

Consultation du registre des sépultures des cimetières de Rabat et de Kénitra :

PDF - 2.2 Mo
Cimetière de Rabat
PDF - 2.1 Mo
Cimetière de Kénitra

Dernière modification : 17/11/2016

Haut de page