Conduire au Maroc

PNG

Règles de validité du permis de conduire

1. Les marocains résidents à l’étranger peuvent conduire sur le territoire national, pendant une durée maximale d’un an à compter de leur résidence au Maroc, munis d’un permis de conduire en cours de validité qui leur a été délivré à l’étranger.

2. Les conducteurs de nationalité étrangère peuvent conduire munis du permis de conduire en cours de validité qui leur a été délivré à l’étranger, mais pour une durée maximum d’un an à compter de leur séjour temporaire au Maroc tel qu’il est fixé par la législation et la réglementation relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc.

Au-delà de la durée visée ci-dessus, les conducteurs titulaires d’un permis de conduire délivré à l’étranger doivent se présenter aux épreuves pour l’obtention du permis de conduire marocain, ou demander l’échange du permis de conduire.

Les marocains et les étrangers titulaires d’un permis délivré par un Etat avec lequel le
Maroc est lié par un accord de reconnaissance réciproque des titres de conduite peuvent échanger leurs titres de conduite contre un permis de conduire marocain.

Les marocains résident à l’étranger et retournant de manière définitive au Maroc, peuvent échanger leurs titres contre un permis marocain, dans les conditions ci-après.

Etats avec lesquels le Maroc est lié par un accord de reconnaissance réciproque

La Corée du sud ;
La France ;
Le Japon ;
La Pologne ;
La Roumanie.

Les membres du corps diplomatique et consulaire et des représentations des organisations internationales et régionales accrédités au Maroc peuvent conduire sur le territoire national munis de leur permis de conduire étranger. Ils peuvent également opter pour l’échange dudit permis contre un permis de conduire marocain.

Modalités d’échange d’un permis de conduire étranger contre un permis de conduire marocain

Le permis de conduire marocain délivré en échange d’un permis de conduire étranger provisoire ou de la période probatoire, est un permis de la période probatoire dont la durée est fixée :
- à 2 ans, si la validité du permis de conduire étranger est égale ou supérieure à 2 ans ;
- au reliquat de la validité du permis de conduire étranger , si la validité de ce dernier est inférieur à 2 ans.

Le permis de conduire délivré en échange d’ un permis de conduire étranger définitif est un permis de l’après période probatoire.

La demande de permis de conduire doit comprendre :

Pour l’échange du permis de conduire étranger :

- Un imprimé spécial dit « demande d’échange d’un permis de conduire étranger » défini à l’annexe 2 du présent arrêté, dûment renseigné et signé par le demandeur ;
- Un justificatif de l’identité du demandeur et du lieu de sa résidence par la présentation :

    • d’une copie de la carte d’identité nationale ou du passeport marocain, en cours de validité pour les candidats marocains ;
    • d’une copie du certificat d’immatriculation ou du récépissé de dépôt de la demande du certificat d’immatriculation de l’intéressé en cours de validité, accompagné d’un certificat de résidence délivré depuis moins de 3 mois par les services de la sûreté nationale ou de la gendarmerie royale, pour les candidats étrangers résidents au Maroc.

Toutefois, les militaires en activité ou les ressortissants marocains résidents à l’étranger doivent compléter la demande par un certificat de résidence délivré depuis moins de 3 mois par les services de la sûreté nationale ou de la gendarmerie royale ou par les autorités administratives locales, portant une adresse relevant de la juridiction territoriale du service chargé de la délivrance des permis de conduire auprès duquel la demande est déposée, lorsque l’adresse indiquée sur la carte nationale d’identité les concernant n’est pas du ressort territorial de ce service.

- reçu de paiement des droits de timbre et de rémunération de service institués par la législation en vigueur ;
- un certificat médical établi depuis moins de 3 mois par un médecin agréé attestant de l’aptitude physique et mentale du candidat pour la catégorie sollicitée ;
- deux photographies d’identité récentes de face, en couleur, de format 35x45 mm sur fond blanc ;
- et l’original du permis de conduire étranger en cours de validité accompagné de la traduction en langue arabe ou française, si ce permis est rédigé en une autre langue.

Pour l’échange du permis de conduire étranger au profit des membres des missions diplomatiques ou consulaires accrédités au Maroc :

- L’imprimé spécial dit « demande d’échange d’un permis de conduire étranger », dûment renseigné et signé par le demandeur ;
- deux photographies d’identité récentes de face, en couleur, de format 35x45 mm sur fond blanc ;
- une photocopie du permis de conduire étranger en cours de validité certifiée conforme à l’original par l’administration dont relève le demandeur ;
- une photocopie de la carte d"identité diplomatique en cours de validité ;
- un document constatant l’exonération du paiement des droits de timbre et de rémunération de service accordé par les services du ministère des affaires étrangères et de la coopération/

Validité du permis et assurance

Les Conditions Générales Type relatives à l’assurance responsabilité civile automobile indiquent qu’il n’y a pas assurance lorsque, au moment du sinistre, le conducteur du véhicule assuré n’est pas titulaire d’un permis de conduire en état de validité exigé par la réglementation pour la conduite du véhicule assuré.

Toutefois, l’assureur reste garant des pertes et dommages causés par les personnes dont l’assuré est civilement responsable en vertu de l’article 85 du dahir formant code des obligations et contrats, quelles que soient la nature et la gravité des fautes de ces personnes.

Dernière modification : 07/02/2017

Haut de page